Mf- Rassemblement contre l'agression

MIENS (AFP) - Cinq personnes, dont trois policiers, soupçonnées d'avoir proféré des propos antisémites dans la nuit du 1er au 2 février dans un bar d'Amiens, ont été mises en examen samedi pour "provocation à la haine raciale" et laissées libres sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire.

0 1 5 6 7 8 9

Les derniers commentaires

Autres albums photos